Les élus Communistes de Couëron mobilisent le conseil municipal en faveur de la situation palestinnienne et des prisonniers politiques

La récente actualité nous impose de réagir face aux révélations qui concernent, une fois de plus, la fraude des grandes entreprises et des plus riches.

La rentrée politique du nouveau gouvernement se fait au rythme des réformes qui remettent en cause un nombre incalculable de droits et d’acquits sociaux chèrement arrachés depuis des décennies. La charge néolibérale prend diverses formes et impacte durement tous les concitoyens.

L’équipe des élus communistes et Républicains de la commun de Couëron réagit aux attaques sociales qui sont actuellement menées sur son territoire. C’est en ce sens que le Groupe communiste condamne les récentes décisions gouvernementales portant sur le secteur du logement social en France.

Intervention de Jean-Jacques MOREAU au conseil métropolitain du 13 octobre 2017 sur le Rapport annuel 2016 de la commission métropolitaine pour l’accessibilité universelle.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 13 octobre 2017 pour le vœu en faveur d’une construction de logement social ambitieuse pour les habitants de la métropole.

C’est avec la détermination qui nous anime depuis le lancement de ce grand chantier que les Communistes de Loire Atlantique et leurs élu-e-s ont participé à la mission de médiation du gouvernement. Comme depuis de nombreuses années, nous nous sommes saisi du débat, de la concertation, de la consultation, pour porter les grands enjeux de ce dossier particulièrement important pour l’avenir de notre territoire et sa population.

A cet égard, nous avons rappelé combien l’aménagement de notre agglomération est au cœur du débat pour permettre un développement équilibré et harmonieux de notre territoire.

Le 1er Ministre, Edouard Philippe, a contacté l'ensemble des collectivités territoriales par lettre pour les informer des perspectives politiques qu'il entend mettre en place ; Supression de la taxe d'habitation, économies forcées de 13 milliards d'euros etc.

Le Groupe Communistes et Républicains de la ville de Couëron a souhaité lui répondre

L’écran de fumée de la nationalisation estivale du chantier de Saint-Nazaire vient de se dissiper : le principal outil de production de la filière navale française passe sous pavillon italien. Au-delà de l’étonnant montage juridique permettant à Fincantieri d’être majoritaire dans le capital et dans la gouvernance grâce à un « prêt » de l’État français de 1% du capital sur 12 ans, aucune garantie supplémentaire n’a été apportée.

Les élections sénatoriales auront lieu le 24 septembre prochain. Ce scrutin, qui sollicite le vote de grands électeurs, revêt une importance particulière après les élections Présidentielle et Législatives qui ont donné une majorité écrasante au Parti du Président de la République pour mener des politiques publiques de régression sociale.
 

Le gouvernement vient par la voix de M. Philippe et Mme Pénicaud d’annoncer le contenu détaillé de sa réforme du code du travail.Le constat est sans appel, ces ordonnances signent l’arrêt de mort du contrat de travail !

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 26 juin 2017 sur le bilan 2016 du Programme Local de l'Habitat.

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 26 juin 2017 sur la tarification solidaire sur le réseau de transports collectifs de la métropole Nantaise.

Après l'election du nouveau président et la mise en place de son gouvernement, le groupe Communiste et Républicain de la commune de Couëron revient, au travers de la voix de Guy Bernard, sur l'ensemble des défis qui attendent tous ceux des françaises et français qui ont soifs de progrès  et d'avancées sociales.

Nous n’avons eu de cesse depuis plusieurs mois d’appeler à une dynamique unitaire large sur tout le territoire national rassemblant celles et ceux qui souhaitent tourner la page du quinquennat Hollande et construire des politiques de progrès. Nous regrettons profondément le choix de la France Insoumise de refuser toute dynamique de rassemblement et de présenter presque partout en France des candidats sous ses seules couleurs au détriment de victoires possibles, donc de l’intérêt général.

L’objectif des communistes reste inchangé : Nous voulons contribuer à construire une nouvelle majorité de gauche pour s’opposer aux politiques antisociales du nouveau président Emmanuel Macron et de la droite parmi laquelle il vient de choisir son premier ministre.

Pour la deuxième fois, l’extrême droite a accédé au second tour de l’élection présidentielle. A nouveau, elle a été battue. C’est une bonne nouvelle pour le pays. Aujourd’hui comme hier, les communistes ont toujours pris leurs responsabilités contre l’extrême droite. Nous continuerons.

Nous sommes fiers qu’en Loire Atlantique, Marine Le Pen obtienne un résultat nettement inférieur à son résultat national.

Pages

S'abonner à Elus communistes de Coueron RSS