Le scrutin du 9 juin sera marqué par une nouveauté en matière de procuration. Cette année, il existe trois manières de donner sa procuration. Tout d’abord, depuis la période du Covid, vous pouvez continuer à donner procuration à l’ensemble des électeurs, quelle que soit sa commune. Cependant, un électeur ne peut pas porter plus d’une procuration. Pour établir celle-ci, le mandant peut choisir entre les options suivantes :

Dans le cadre de leurs déplacements pour les élections européennes, Fabien Roussel, secrétaire national du parti communiste français (PCF), et Léon Deffontaines, tête de leur liste pour les élections européennes, seront dans notre département les 12 et 13 mars prochain.

Vous pourrez échanger avec eux :

Mardi 12 mars 2024  à 18 H 30
Aux Salons Mauduit
10 rue Arsène Leloup à Nantes

La 7ème Semaine du Cinéma Palestinien se tiendra du 24 janvier au 4 février. Organisée par L’Association France-Palestine Solidarité 44, ce sont 8 films qui seront projetés dans 20 cinémas de Loire-Atlantique. Chaque séance sera suivie d’un débat avec la présence de 3 réalisateurs : Firas Khoury pour Alam, Camille Clavel pour Bir’em, Roland Nurier pour Yallah Gaza ainsi que celle du distributeur du film Tantura, Jean-Jacques Grunspan et celle d’un chirurgien investi dans l’humanitaire en Palestine, Dominique Le Nen, pour Un Erasmus à Gaza 

Le vote de la loi dite « Asile et immigration », adoptée par l’Assemblée nationale le 19 décembre dernier, a profondément choqué dans les rangs de la société française comme à l’étranger. Cette loi, inspirée de l’extrême droite et paraphée par Emmanuel Macron et son gouvernement est un tournant dans l’histoire de la 5e République et un coup porté aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Le Président Macron a été élu et réélu face à l’extrême droite. Celui qui s'était posé en ultime barrage contre les idées du Rassemblement National s'est vu soutenir par ces derniers et plus grave encore a retenu dans son texte des propositions structurantes de l'extrême-droite dans le cadre de son projet de loi immigration. Préférence nationale dans l'attribution de prestations sociales auparavant universelles, obstacles aux régularisations de travailleurs sans-papiers, caution financière pour les étudiants internationaux, limitation de l'accès aux soins...

Les scientifiques du monde entier qui participent aux travaux du Giec attirent notre attention depuis des années sur la gravité des conséquences du changement climatique.  Fonte des glaciers et des calottes glaciaires, montée des océans et perte de biodiversité, aggravation des sécheresses et des tempêtes, les phénomènes dus au réchauffement climatique nous alertent et c’est avec la volonté de travailler sur des réponses réalistes que le Parti communiste a présenté « Empreinte 2050 », son « plan climat pour la France ». 

Ce plan climat, tout en refusant une vision austéritaire qui condamnerait d’avance toute avancée, se veut radical et porteur d’un modèle de société en rupture avec le capitalisme. 

Partant des besoins actuels et en affirmant que chacune et chacun doit pouvoir se nourrir sainement, se loger décemment, se chauffer et circuler, le plan déroule de très nombreuses mesures permettant d’atteindre la neutralité carbone en 2050. 

À ces mesures s’ajoutent celles qui seront nécessaires pour l’adaptation des individus, des entreprises et des collectivités au changement climatique.

Ce plan représente le premier jalon d’une réflexion collective, amenée à s’enrichir au fur et à mesure des recherches et des études à venir. 

https://revue-progressistes.org/wp-content/uploads/2023/11/Empreinte2050.pdf

Les communistes ont validé la candidature et la stratégie de rassemblement proposées par le Conseil National et la conférence européenne du PCF qui se sont tenus le 14 octobre dernier à Paris. Léon Deffontaines, porte-parole du PCF, ancien secrétaire national du Mouvement des Jeunes Communistes a été largement désigné Tête de liste.  91 % des adhérents du PCF ont approuvé ce choix. Le jeune candidat de 27 ans conduira une liste ouverte à toutes les forces et personnalités de gauche qui partagent la démarche des communistes.

Ce centre de formation historique des Services Publics de l’électricité et du gaz (ex EDF-GDF), vendu à la Communauté de Commune, accueille en formation des milliers de salariés de GRDF, GRT GAZ et Enedis. Mais pour combien de temps encore ?

Intervention de Dolores LOBO sur les rapports portent sur l'égalité en conseil métropolitain du 6 octobre 2023.

Les communistes seront mobilisés tout le week-end en France et en Loire-Atlantique pour faire valoir leurs propositions.

Sur les marchés, devant les entreprises, dans les quartiers, dans les villes et villages du département, venez à notre rencontre lors des différents rendez-vous programmés : 

- Jeudi 28 Septembre, Usine LU à la Haye-Fouassière à 13h00  

- Vendredi 29 septembre, 10h00 : marché de Clisson à 10h00  

- Vendredi 29 septembre, 10h00 : marché de Saint-Herblain (Bellevue)

La Fête de l’Humanité 2023 aura lieu les 15, 16 et 17 septembre sur la Base 217 du Plessis Pate. Pour sa 88e édition, retrouvez de nombreux concerts avec Angèle, La Femme, Soolking, Dub Inc ou encore Mass Hysteria et bien d’autres ! 

Mais la Fête de L’Huma, c’est avant tout une fête militante, un lieu d’échange et de rencontre, ouvert sur le monde, un moment politique unique où les débats sont ouverts pour proposer un avenir meilleur pour toutes et tous.

Les vignettes militantes pour la Fête sont déjà disponible à la fédération du Parti communiste de Loire-Atlantique (41 rue des Olivettes à Nantes) au tarif unique de 40€.

Le Pharo de la ville « rebelle » de Marseille a accueilli le congrès national du PCF du 7 au 10 avril dernier. À quelques pas du Vieux port, 700 délégués communistes ont planché, sourire aux lèvres mêlés au sens des responsabilités, pour ce grand rendez-vous démocratique, sérieux et fraternel.  Le soleil méditerranéen et l’actualité sociale y étaient certainement pour quelque chose.

Les manifestations dans le département ont aussi connu un succès historique : plus de 100 000 personnes ! 80 000 à Nantes, 15 000 à Saint-Nazaire, 3550 à Ancenis, 2000 à Châteaubriant et 700 à Coüeron. De mémoire de militant syndical, ce n’était jamais arrivé. Cette affluence record traduit la colère populaire et les ressorts de la mobilisation contre la réforme des retraites. Oui, les salariés, retraités et privés d’emploi sont encore disposés à lutter. Pour elles et eux, pas question de tourner la page. 

L’Elysée comme Matignon avaient rêvé à l’essoufflement du mouvement contre la réforme des retraites, à la résignation populaire. Ils voulaient laisser derrière eux cet épisode qui marquera à jamais le quinquennat, l’acte 2 macronien, qui selon tous les commentateurs, quelle que soit la diversité des opinions, aura fort mal commencé.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 07 avril 2023 sur le programme d'action 2023 du Pôle métropolitain Loire-Bretagne.

Pages

Souscrire à Elus communistes de Coueron RSS