L’affirmation des métropoles, menée tambour battant se poursuit au pas de charge, sans débat ni concertation ! 
Des changements majeurs remettent en cause le socle républicain, réduisant de façon considérable les espaces d’intervention citoyenne, mettant à mal l’action publique pour l’égalité entre les territoires. Ces décisions ont pour effet de concentrer les pouvoirs entre les mains de quelques-uns, d’instaurer des tutelles, et le renforcement de la puissante technocratie de façon à mette les territoires désincarnés au service de la concurrence libérale.

Intervention de Marie-Annick BENATRE au conseil métropolitain du 29 juin 2015 sur l'attribution des fonds de concours pour l'aménagement de terrains familiaux communaux locatifs.

Intervention de Nathalie BLIN au conseil métropolitain du 29 juin 2015 sur l'évolution de la conférence intercommunale du logement avec la loi ALUR.

Intervention de Sandrine DUPORT au conseil métropolitain du 29 juin 2015 sur le rattachement de l'office public de l'habitat Nantes Habitat à Nantes Métropole

Intervention de Dominique SANZ au conseil de la Ville de Coueron du 29 juin 2015 sur le traité de libre-échange transatlantique .

Une opacité secrète entoure ces négociations qui n’ont pour but que la mise au  pas des systèmes de protection sociale, sanitaire et environnementale encore en vigueur en Europe. Cette harmonisation des normes de production permettra aux multinationales américaines d’imposer des pratiques non conformes aux réglementations européennes comme par exemple l’utilisation massive des OGM, ou encore du gaz de schiste.

Intervention de Guy BERNARD au conseil de la Ville de Couëron du 29 juin 2015 à propos du compte administratif 2014.

Au cours de cette première année de mandat, les élus communistes et républicains ont fait preuve de responsabilité, de sérieux et de vigilance pour que l’investissement mis en œuvre au service de la population soit de haut niveau, en essayant de porter au mieux l’ensemble des politiques dans un contexte économique difficile et dégradé tant auprès de la population que pour les collectivités territoriales dont la nôtre.

Au 1er  avril les expulsions de logement pour impayés de loyer reprennent, les élus communistes et républicains s’opposent avec détermination à ces pratiques moyenâgeuses.

La commune de Couëron est concernée, à la suite d’une reprise de logement par un huissier de justice le 12 décembre 2014 en plein trêve hivernale,  notre groupe est intervenu auprès de l’huissier pour que la locataire puisse réintégrer son logement.

Samedi 13 juin 2015 - 07h45 - Dimanche 14 juin 2015 - 00h30

Réunie le 20 mai 2015 en assemblée générale, les élus communistes et républicains de Loire-Atlantique a adopté une motion s'opposant à la diminution de l’ouverture au public des trésoreries des villes de moins de 10 000 habitants au premier juin. Ils considèrent que cela constitue un recul dans l'égalité d'accès aux services publics. Ils souhaitent que les administrations soient dotées d'effectifs suffisants et exigent que cessent les politiques d'austérité qui conduisent à pénaliser les usagers et les agents des administrations d’État et des collectivités territoriales. Ils invitent les populations à participer à la grande manifestation pour le Service Public qui se déroulera à Guéret le 13 juin et pour lequel des départs en car sont prévus depuis Nantes.

La Loire a fait la Ville à travers une histoire longue et tumultueuse, parfois douloureuse, c’est vers ce fleuve que nous devons nous tourner aujourd’hui. Il ne doit plus être considéré comme un obstacle entre deux rives mais bien plus comme le vecteur d’un nouveau développement.

Les sections de Couëron, Indre, Nantes, Orvault et Saint-Herblain du Parti Communiste Français adressent une lettre ouverte à la présidente de Nantes métropole, Johanna Rolland, dans le but est d'attirer son attention sur les enjeux de d'emploi dans l'ouest et le nord-ouest de l'agglomération nantaise.

L’administration des Finances Publiques compte 37 implantations dans le département de Loire-Atlantique dont 15 en zone rurale. Une de ses missions essentielles est la réception du public (payer, demander un délai de paiement, un échéancier, déposer un contentieux, un gracieux…). Or cette mission va être mise à mal par la décision de la direction locale de réduire drastiquement les plages d’accueil du public.

La loi du 15 avril 2013, dite « loi Brottes » offre la possibilité aux collectivités compétentes en matière d’eau et d’assainissement, de participer pour une période de cinq ans à une expérimentation en vue « de favoriser l’accès à l’eau et de mettre en œuvre une tarification sociale de l’eau ».

Cette expérimentation permet de déroger, à titre expérimental à certaines dispositions législatives ou réglementaires. Il s’agit de définir, de mettre en œuvre et d’évaluer des solutions adaptées au contexte local.

Expulsions sans relogement: des Couëronnais concernées
Pratique moyenâgeuse, inacceptable : le  GECR  (groupe des élus communistes et républicains) réclame un débat local et national
Les difficultés économiques font que des locataires, accédants à la propriété familiale voient leur vie se précariser

Malgré une participation en hausse sur 2011, le premier tour des élections départementales reste marqué par  une abstention massive : En Loire-Atlantique, un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. La défiance s'ancre plus que jamais.

Retrouvez les résultats de premier tour des élections départementales 2015 en Loire-Atlantique pour les candidatures soutenues par le Parti Communiste Français.

Sur l'ensemble des cantons du département où nous étions présents nos candidats réalisent un score de 6,41% avec 23932 voix.

Pages

S'abonner à Elus communistes de Coueron RSS