Expulsions sans relogement: des Couëronnais concernées
Pratique moyenâgeuse, inacceptable : le  GECR  (groupe des élus communistes et républicains) réclame un débat local et national
Les difficultés économiques font que des locataires, accédants à la propriété familiale voient leur vie se précariser

Malgré une participation en hausse sur 2011, le premier tour des élections départementales reste marqué par  une abstention massive : En Loire-Atlantique, un électeur sur deux ne s’est pas déplacé. La défiance s'ancre plus que jamais.

Retrouvez les résultats de premier tour des élections départementales 2015 en Loire-Atlantique pour les candidatures soutenues par le Parti Communiste Français.

Sur l'ensemble des cantons du département où nous étions présents nos candidats réalisent un score de 6,41% avec 23932 voix.

Titulaire :

Yolande Perrigaud (PCF)
Guy Bernard (PCF)

Suppléant :

Véronique Lucas (syndicaliste cheminote)
Jean-Paul Vince (PCF)

Intervention de Robin SALECROIX au conseil métropolitain du 06 février 2015 sur la refonte du dispositif de la tarification solidaire sur le réseau de transports collectifs de Nantes Métropole.

L'attentat terroriste qui a décimé la rédaction de Charlie-Hebdo et coûté la vie à des fonction-naires de police est un crime inqualifiable qui porte atteinte aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.
Ce crime politique barbare visait à assassiner la liberté d'expression. Il faut faire front et refuser tous les amalgames.

Les forces de gauche de Loire-Atlantique (EELV, Ensemble, Génération Ecologie, Gauche Uni-taire, MJCF, MJS, MRC, PCF, PG, PRG, PS, UDB) appellent tous les citoyen-ne-s, tous les répu-blicain-e-s à la marche silencieuse pour rendre hommage aux victimes le :

Samedi 10 janvier à 14H30
place du commerce à Nantes

Face à la barbarie, au racisme, à l'intolérance, défendons les valeurs de la République.

Les mots manquent face à l'horreur. L'attaque meurtrière qui a coûté la vie à de nombreux artistes parmi les caricaturistes les plus talentueux du pays est inqualifiable.
Nous sommes frappés au cœur.

Au nom des communistes de Loire-Atlantique, j'appelle à se rassembler nombreux

Depuis trois mois déjà, et jusqu’au Printemps prochain, le Grand débat intitulé « Nantes, la Loire et Nous », initié par Nantes Métropole, se déroule.

Les formes de participation proposées sont multiples : visite du site pivot du débat, avec la possibilité d’y faire des commentaires en ligne ; séminaires et cahiers d’acteurs ; auditions publiques de la commission du débat : réseaux sociaux (FB et twitter). Un panel de citoyens, tirés au sort, travaille également sur les thèmes retenus autour de la Loire : pratiques et usages, espace économique et écologique, mobilités et franchissements, attractivité et qualité urbaine du cœur de métropole.

Intervention de Mireille PERNOT au conseil communautaire du 15 décembre 2014 sur le nouveau pacte métropolitain pour une nouvelle ambition communautaire.

Intervention de Aymeric SEASSAU au conseil communautaire du 17 octobre 2014 sur l'ouverture des commerces le dimanche.

Le président de la république, le gouvernement, appliquent les directives d’austérité de l’Union Européenne, par des restrictions budgétaires à hauteurs de 11 milliards € pour 2015/2017. Cette austérité au regard des richesses produites dans le pays, va à contre sens des besoins de la nécessaire relance économique, générant toujours plus de difficultés financières pour les citoyens !

Au cours du précédent mandat les élus communistes et républicains ont fait preuve de responsabilité, de sérieux et de vigilance pour que l’investissement au service de la population mis en œuvre soit de haut niveau ; en essayant de porter au mieux, l’ensemble des politiques publiques dans un contexte économique difficile et dégradé. 
Les différentes orientations et mesures d’austérité du gouvernement dont la mise à contribution des collectivités à l’effort de redressement des comptes publics d’un montant de : 11 milliards d’euros, conduiront rapidement ces mêmes collectivités à restreindre leurs capacités budgétaires, alors que les besoins sociaux et le développement des services publics se font de plus en plus pressants. 

Avec ce nouveau mandat les Couëronnaises et Couëronnais ont confié à la gauche la gestion municipale, nous pouvons y lire la reconnaissance d’un bilan politique à mettre à l’actif des majorités de gauche successives.

Les communistes ont participé à la construction de la liste de large rassemblement à gauche, de nature à poursuivre la politique progressiste qu’à été mené jusqu'à présent.

C’est un choix différent à celui d’une radicalité qui ne peut conduire qu’à l’échec en favorisant la droite et son extrême, nous l’avons vu dans un certain nombre de villes, y compris dans notre agglomération. Dénoncer c’est bien, mais insuffisant, agir et construire concrètement des politiques avec et pour les habitants, c’est mieux !

Il semble utile de dire que les élu-e-s communistes et républicains participeront activement au programme de la liste « Ensemble pour une ville qui nous ressemble » 

Vos élus communistes : Cathy Largouët, Charlotte Bardon, Dominique Sanz, Guy Bernard et Jackie Menard.

  • A.Bocquet au premier ministre

En novembre dernier, le député communiste Alain Bocquet, invité par la section de Basse-Loire du Parti Communiste Français, rencontrait les syndicalistes de l’usine Arcelor Mittal Basse-Indre.

A la suite de cette rencontre, il y a quelques semaines le député communiste écrivait au premier ministre afin que celui-ci et son gouvernement pèsent « en faveur du maintien du fonctionnement de laminoir de Basse-Indre ».

Pages

S'abonner à Elus communistes de Coueron RSS